fbpx
Location de chambre dans votre maison
Publié le :

Articles par catégorie

Location de chambre dans votre maison

Pour les propriétaires qui souhaitent tirer un revenu locatif de leur propriété tout en souhaitant y vivre à plein temps, la location d’une chambre libre de la maison est une bonne solution !

Toutefois vous devrez tenir compte de certains critères et respecter les obligations pour ce type de location.

Dans cet article, Arnaud Immo vous guide sur la façon de procéder à la location d’une chambre, ou plusieurs pièces de votre maison dans le respect de la réglementation en vigueur.

Quels sont les critères à respecter pour louer une chambre de votre maison ?

Premièrement, pour pouvoir louer une chambre dans votre propriété, elle doit répondre à certains critères. 

Il doit avoir une fenêtre ouvrant sur l’extérieur permettant la lumière et la ventilation.

Le locataire doit bénéficier d’un accès facile à la cuisine et à la salle de bain.

L’installation électrique doit également être aux normes. 

De plus, la pièce doit avoir une superficie minimale de 9 m² avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,2 m, offrant un volume total d’au moins 20 m³.

Si votre chambre remplit ces critères, vous pouvez commencer à faire les démarches pour vous préparer à la location. 

Maisons à Paris

Quelles sont les obligations pour louer l’une de vos chambres ?

Si vous habitez en copropriété, vérifiez d’abord que les règles n’interdisent pas de louer une partie de votre logement.

Vous devez alors informer votre compagnie d’assurance habitation de vos projets.

Ensuite, vous devez faire effectuer par un professionnel agréé le diagnostic immobilier obligatoire avant la signature du bail par le locataire.

Ces diagnostics comprennent :

  • DPE (Diagnostic de la performance énergétique)
  • CREP (Observation des risques d’exposition au plomb)
  • Test d’amiante
  • Déclaration des risques et informations sur les sols

Comment établir le bail de location d’une chambre ?

Une fois ceux-ci réalisés, vous devez signer un bail locatif avec le locataire établissant les droits et devoirs de chacun.

En tant que propriétaire, vous avez le droit de demander un dépôt de garantie basé sur le montant de la location. 

Vous pouvez également calculer la part des charges du locataire et l’ajouter au forfait de location.

C’est la méthode habituelle lors de la location de chambres meublées !

De la même manière, il est également possible de récupérer une partie de la taxe d’habitation.

Les propriétaires en France peuvent également bénéficier d’une exonération fiscale lors de la location d’une partie de leur propriété.

Même si là encore cela nécessite le respect de certains critères de base.

Tout d’abord, la propriété doit être votre résidence principale et la chambre doit être conforme aux critères de qualité nécessaires.

Il y a aussi un seuil pour le montant du loyer que vous pouvez facturer :

En 2020, le loyer maximum que vous pouviez facturer dans l’Île-de-France est de 190 € / m².

Et pour toutes les autres régions de France 140 € / m².

De plus, si le loyer dépasse le plafond, les montants encaissés doivent être déclarés et relèvent de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Nos articles sur le même thème

2019 boom de l’investissement locatif en France

Louer mon logement en location saisonnière 

L’ère Airbnb

La location à long terme 

Maison secondaire un investissement rentable

Gérer avec succès votre bien locatif

L’assurance habitation est elle obligatoire ?

Location et animaux – Que dit la loi ?

Comment trouver un locataire ?

Résiliation de bail locatif par le propriétaire

Les avantages de la location intergénérationnelle