fbpx
Immobilier 2021 – A quoi s’attendre ?
Publié le :

Articles par catégorie

Immobilier 2021 – A quoi s’attendre ?

Il peut être un peu difficile de penser aux prix de l’immobilier et des maisons pendant une crise sanitaire mondiale, mais en réalité, nous pouvons aussi bien essayer d’attendre 2021 avec une certaine positivité et voir ce qui se passera lorsque nos vies reviendront, espérons-le, à une sorte de normalité.

Pourtant, les premiers signes semblent prometteurs.

Le marché immobilier en 2021 devrait rebondir fortement après la crise sanitaire de la Covid-19.

Les prix des maisons devraient augmenter de + 3,5% en France au cours de 2021 et les transactions de vente immobilière en France se poursuivront à un rythme soutenu pour l’année.

Comment le marché immobilier a-t-il été affecté par la crise sanitaire ?

En fait, les premiers signes indiquent une pause profonde sur le marché immobilier en France.

Suivie ensuite d’une croissance continue des ventes immobilières et d’une tendance à la hausse des prix des logements dans toute la France.

Le premier confinement qui a eu lieu entre mars et mai 2020 est décrit par les experts immobiliers comme une pause.

Avec effectivement, très peu de ventes immobilières.

Cependant, il n’a pas non plus affecté les tendances immobilières sur le long terme.

De ce fait, il est possible de se projeter, et de deviner quels seront les effets probables sur le marché immobilier en 2021.

En effet, le marché de l’immobilier se fonde sur 3 éléments principaux :

  • les statistiques du logement
  • les développements politiques, et en particulier le Brexit puis l’évolution de la situation face à la crise du coronavirus
  • la connaissance locale du marché immobilier en France

Prévisions immobilières

L’immobilier en 2021 après le marché du logement en 2020

Comme nous l’avons déjà évoqué, après la levée du confinement en France à la mi-mai 2020, les ventes immobilières ont repris assez fortement dans certaines zones.

L’Insee, a rapporté qu’au milieu du blocage dû à la COVID-19, il y avait une chute complète sur le marché immobilier français.

Ainsi, pratiquement aucune vente ont été enregistrées entre mars et mai 2020, et la plupart des agences immobilières et les bureaux de notaire ont été fermés.

Toutefois, même malgré cela, le nombre total de ventes de maisons pour la période de 12 mois jusqu’en juin 2020, est de 973000 transactions.

Et il aurait probablement dépassé le million sans ce confinement de 3 mois.

Ainsi, l’activité dans le secteur immobilier a pratiquement cessé pendant la période de confinement.

Néanmoins, dès que les restrictions ont été levées en mai 2020, de nouvelles demandes de prêts immobilier ont été traitées par les banques.

Les achats de logements ont repris et le nombre d’annonces immobilières est revenu à niveaux très haut.

Le rapport sur le marché immobilier d’octobre 2020, publié par Notaires.fr, a conclu que :

Il y a eu un fort rebond en termes de signature d’offre après la période de blocage. Ainsi, les notaires ont connu une forte activité jusqu’à la mi-août 2020.

Il n’y a pas eu d’effet négatif sur les prix des logements en France.

Ils ont même augmenté en moyenne de + 5,8% partout dans l’hexagone au cours des 12 mois jusqu’au second trimestre 2020.

Malgré les menaces que la crise sanitaire fait peser sur le marché du travail à court terme, les notaires de la plupart des régions de France confirment aujourd’hui le très fort engouement pour l’achat de propriétés

Nos autres articles sur l’actualité immobilière :

La dynamique démographique et l’immobilier en Île-de-France

Les meilleurs endroits pour acheter une propriété à Paris

Le point sur l’impôt sur la fortune

Perspectives et prévisions du marché immobilier en France en 2020

Comment les notaires gèrent ils la crise du Covid 19

L’impact du Covid-19 sur le secteur immobilier

Marché immobilier à Paris depuis la pandémie de coronavirus

Ouverture du marché Immobilier français

Les prix de l’immobilier à Paris depuis le Covid-19

Studio – les prix décollent sur paris

L’inoubliable année 2020 sur le Marché Immobilier